Agence d'architecture Laura Marbot
62 Rue du Tondu 33000 Bordeaux

Rénovation et aménagement intérieur d'une maison à Gradignan

Superficie du projet: 90m²

Maître d'ouvrage: privé

Mission: étude de faisabilité, esquisses, suivi de chantier

Programme: Située au bout d'une petite allée, cette maison de ville au cadre agréable bénéficie d'un jardin arboré, d'une terrasse moderne et d'une grande piscine. Néanmoins, alors que l'espace extérieur se pretait parfaitement à la réception d'invités lors de festivités, l'aménagement intérieur était comparativement bien trop étroit. L'objectif était donc de rafraichir intégralement le salon cuisine désuét mais égalmeent de repenser l'agencement intérieur dans son ensemble, afin d'obtenir un espace de réception et de circulation bien plus confortable et plaisant, sans création de surface de plancher ni extension.

Le parti pris a été de démolir le refend délimitant un long couloir inutile et de le remplacer par un IPN métallique peints en noir mat, récupérant ainsi 4.5m² de couloir non négligeable. L'espace cuisine séparée par un ancien bar massif a été réduit afin d'agrandir l'espace salon, mais un coup de modernité y a été appliqué: meubles cuisine tout équipés modernes noir mat contrastant avec la chaleur du bois du plan de travail et du parquet massif au sol, une verrière métallique laissant traverser la lumière avec élégance, et quelques luminaires en filaments métalliques pour éclairer chaleureusement cet espace. Un ancien bahut en chêne massif a été poncé intégralement et repeint en noir mat afin d'être incorporé à la verrière et former un ensemble harmonieux, à la fois fonctionnel et décoratif, à moindre cout tout en revalorisant les matériaux. L'ancien compteur éléctrique trés disgracieux mais indéplacable, a quant à lui été cammouflé dans un coffrage sur mesure, accessible par une porte à glissière. L'ensemble du réseau électrique a été remis aux normes avec de nouvelles prises, VMC fonctionnelle et des interrupteurs va et vient trés pratiques.

Dans le salon, les deux portes accédant aux chambres ont été déplacées et positionnées derriere des cloisons, afin de laisser un pan de mur vierge, peint en vert perlé pastel,  pouvant recevoir le futur canapé et donner l'impression d'un grand espace de vie. Une table avec un épais plateau en chene huilée reposant sur des entrelacs métalliques noirs a été réalisée par un designer, comme pièce maitresse du salon, surplombée d'un large luminaire vertigo de la maison de design "La Petite friture", créant des jeux d'ombres et de lumière portées sur le plafond. 

D'un intérieur triste et désuét a fleuri un véritable cocon chaleureux ou il fait bon vivre de recevoir et se détendre.